Contrôle faible vitesse par ultrason

Description​

La maintenance conditionnelle offre aujourd’hui différentes technologies qui permettent aux services maintenance des entreprises d’évaluer les risques de défaillances, le taux de fréquence et le niveau de gravité.

Mais faut-il encore choisir les bons outils d’analyse, la bonne technologie, les bons indicateurs pour découvrir une défaillance d’une manière précoce sur une machine tournante et notamment en ce qui concerne les faibles vitesses. L’ultrason est la technologie qui permet de faire ce diagnostic avec une mise en œuvre simple et efficace.

SDT International a dernièrement relevé le défi sur une machine tournante dont la vitesse de rotation était de 8 tr/min. Depuis plus d’une semaine le service maintenance d’une société de renommée mondiale, avait détecté un bruit anormal sur une machine stratégique de production. L’arrêt brutal de cette machine engendrerait un arrêt complet du site de production. Sans compter du coût financier du remplacement de ces 4 roulements, du temps d’approvisionnement de ces roulements spécifiques et du coût de main d’œuvre d’intervention.

L’enjeu était double : vérifier le bon état de ces roulements et essayer de découvrir d’où provenait l’origine de ce bruit.

Grâce à l’utilisation du nouvel appareil de mesures ultrasonores SDT340 et de son mode FOCUS pouvant faire des fréquences d’échantillonnage jusqu’à 256 K échantillon par seconde, un diagnostic a pu être dressé.